*

Séance Découverte IAC : Ulla von Brandenburg

Cinéma Le Zola
Lundi 21 novembre à 18h30

Soirée programmée et présentée par Magalie Meunier (Institut d'Art Contemporain)

Parallèlement à la diffusion permanente de sa collection sur le territoire d'Auvergne - Rhône-Alpes, l’Institut d’art contemporain présente sa collection tous les deux ans dans ses murs, in situ. Le projet Collection à l’étude à Villeurbanne poursuit et amplifie ce principe biennal en s’étendant ex situ sur le territoire de Villeurbanne au Centre des Humanités de l’INSA, à la MLIS, avec le Rize, à l’Urdla, à l’ENM, au TNP, ainsi qu’à la Gare Lyon Saint-Exupéry TGV dès le 1er décembre 2016.

Le Festival du Film Court et le Zola participent eux aussi à ce projet en accueillant une soirée spéciale présentant une sélection commentée de films réalisés par Ulla von Brandenburg, artiste dont plusieurs œuvres font partie de la Collection IAC, Rhône-Alpes.

Ulla von Brandenburg est née en 1974 à Karlsruhe (Allemagne), elle vit et travaille à Paris et est représentée par les galeries Art: Concept, Paris ; Pilar Corrias, Londres et Produzentengalerie, Hambourg.

Les films en noir et blanc tournés en Super 8 et 16 mm d’Ulla von Brandenburg sont, au sein d’une œuvre polymorphe comprenant des dessins, peintures, installations et performances, la porte d’entrée privilégiée dans l’univers de cette artiste inspirée par la littérature, l’histoire des arts et du cinéma, l’architecture et le théâtre.

Très intéressée par les cérémonies populaires, les sociétés minoritaires et la question du rituel en général, Ulla von Brandenburg compose des images, qui, au fur et à mesure du temps, distancient la réalité, déplacent les attentes. L’abstraction, le collage, la colorimétrie, la psychanalyse, le motif du corps-costume / geste-forme, sont autant de sources de recherche dont l’artiste nourrit son travail.

Ses installations immersives et labyrinthiques en tissu, architectures renversées ou praticables en bois, sont les dispositifs qu’elle conçoit pour regarder ses films. Le spectateur est pour Ulla von Brandenburg comme un acteur de l’œuvre, réalisant, dans un autre temps, une partie de l’œuvre. Elle transforme le monde en scène, sur laquelle viennent défiler ses danses macabres, trompe-l’œil et jeux d’ombres et résonner ses fables chantées.

Retrouvez les œuvres d’Ulla von Brandenburg de la Collection IAC, Rhône-Alpes sur le site internet www.i-ac.eu <http://www.i-ac.eu/>

Les programmes

A la découverte de Ulla von Brandenburg

Cinéma Le Zola
Lundi 21 novembre à 18h30

Séance programmée et présentée par Magalie Meunier (Institut d'Art Contemporain)

Parallèlement à la diffusion permanente de sa collection sur le territoire de Rhône-Alpes, l’Institut d’art contemporain présente sa collection tous les deux ans dans ses murs, in situ. Le projet Collection à l’étude à Villeurbanne poursuit et amplifie ce principe biennal en s’étendant ex situ sur le territoire de Villeurbanne au Centre des Humanités de l’INSA, à la MLIS, avec le Rize, à l’Urdla, à l’ENM, au TNP, ainsi qu’à la Gare Lyon Saint-Exupéry TGV dès le 1er décembre 2016.
Le Festival du Film Court et le Zola participent eux aussi à ce projet en accueillant une soirée spéciale présentant une sélection commentée de films réalisés par Ulla von Brandenburg, artiste dont plusieurs œuvres font partie de la Collection IAC, Rhône-Alpes.

Ulla von Brandenburg est née en 1974 à Karlsruhe (Allemagne), elle vit et travaille à Paris et est représentée par les galeries Art: Concept, Paris ; Pilar Corrias, Londres et Produzentengalerie, Hambourg.

Les films en noir et blanc tournés en Super 8 et 16 mm d’Ulla von Brandenburg sont, au sein d’une œuvre polymorphe comprenant des dessins, peintures, installations et performances, la porte d’entrée privilégiée dans l’univers de cette artiste inspirée par la littérature, l’histoire des arts et du cinéma, l’architecture et le théâtre.

Très intéressée par les cérémonies populaires, les sociétés minoritaires et la question du rituel en général, Ulla von Brandenburg compose des images, qui, au fur et à mesure du temps, distancient la réalité, déplacent les attentes. L’abstraction, le collage, la colorimétrie, la psychanalyse, le motif du corps-costume / geste-forme, sont autant de sources de recherche dont l’artiste nourrit son travail.

Ses installations immersives et labyrinthiques en tissu, architectures renversées ou praticables en bois, sont les dispositifs qu’elle conçoit pour regarder ses films. Le spectateur est pour Ulla von Brandenburg comme un acteur de l’œuvre, réalisant, dans un autre temps, une partie de l’œuvre. Elle transforme le monde en scène, sur laquelle viennent défiler ses danses macabres, trompe-l’œil et jeux d’ombres et résonner ses fables chantées.

Retrouvez les œuvres d’Ulla von Brandenburg de la Collection IAC, Rhône-Alpes sur le site internet www.i-ac.eu <http://www.i-ac.eu/>

Voir le détail pour A la découverte de Ulla von Brandenburg